2011, Hauts de Seine & cantonales : la reconquête à droite passera par les valeurs démocratiques.

Le coup de tonnerre des régionales a déclenché des tombereaux de commentaires, articles, remarques et autres analyses en tout genre.

Oui, la droite s’est prise une « tannée » de première envergure. Le nier serait allier l’ineptie à l’hypocrisie. Oui, l’avertissement est sévère. Les Français sont ainsi : impatients et gouailleurs !

Que la gauche ne se goberge toutefois pas trop vite car la vitesse à laquelle le peuple français peut faire un 180° est telle qu’elle peut récompenser un travail de profonde remise en question.

Avant la grande échéance de 2012, il nous reste une étape : les élections cantonales de 2011.

Vous permettrez à un altoséquanais de braquer les projecteurs sur son département :

Pour la première fois depuis sa création, le département a globalement voté à gauche (51,06 % contre 48,94 %) lors des élections 2010.

Les Hauts de Seine comptent 45 cantons et devront en renouveler 22.

L’élection cantonale est en prise directe avec les électeurs. Le conseiller général est marqué géographiquement, il représente une partie du territoire départemental. Au contraire d’un scrutin de liste, il bénéficie donc d’une grande visibilité et d’une forte légitimité.

J’ai la conviction que cette élection à haute valeur symbolique peut nous aider à vivifier notre mouvement et à gagner des adhérents. Il en est de même pour nos alliés.

Ce n’est un secret pour personne : l’UMP des Hauts de Seine a perdu un grand nombre d’adhérents depuis la belle victoire de 2007.

Comme aimait le rappeler Nicolas Sarkozy, l’UMP a toujours été forte quand elle a su s’ouvrir aux talents. A la façon d’une entreprise qui organise la compétition dans une « pépinière », Nicolas Sarkozy a souvent imposé le vote des adhérents pour départager, à la loyale, les meilleurs et les plus ambitieux.

Cette excellente méthode fut utilisée lors des dernières sénatoriales dans les Hauts de Seine et, bien entendu, pour choisir le candidat UMP à la présidentielle. Avec dans les 2 cas le succès que l’on sait.

Quand la nomination fut préférée à la saine compétition, le résultat fut souvent dévastateur … je pense en particulier à une ville qui m’est chère, réputée pour son calme et son élégance.

A nous, adhérents & sympathisants UMP et Majorité Présidentielle, de proposer fermement à nos responsables le chemin de la sélection par le mérite et non par le conclave.

Les Hauts de Seine sont d’autant plus en phase avec cette méthode que le nombre d’adhérents reste, en dépit d’une forte baisse, conséquent.

La légitimité des candidats ainsi élus n’en sera que plus forte. Ils pourront plus facilement rassembler et se faire respecter.

Je ne vois pas d’autres méthodes pour remobiliser notre électorat : des candidats élus par des familles politiques rassemblées. Des adhérents qui se sentent utiles et respectés de par la grande responsabilité qui leur est confiée : choisir les champions qui porteront les couleurs de la Majorité Présidentielle.

Nous sortirons ainsi par le haut du jeu de ping-pong politique départemental où un Balkany attaque un Devedjian et où le maire de Neuilly qualifie de « défiance » et de « pas normal » le niveau d’abstention atteint aux élections régionales (Figaro du 26/03/2010 : « Hauts de Seine : Balkany impute l’échec à Devedjian »).

Revenons aux fondamentaux : des talents, une compétition, un vote.

N’est-ce pas le meilleur moyen de lancer la reconquête ? N’est-ce pas une bonne idée pour mobiliser notre base militante et la faire augmenter ?

J’espère de tout cœur que vous partagerez cette analyse et que vous m’aiderez à la porter.

Sincèrement & fidèlement.

Philippe Souilhé

Tags: , , , , , ,

29/03/2010 News 4 Commentaires

Allo papa tango Neuilly …

En politique, c’est bien connu, il ne faut jamais se départir de son humour et encore moins de ses convictions. Convictions & humour sont comme la boussole et le compas dans une nature parfois hostile ! De surcroit, cela vous évite de finir aigri 🙂

Dans un sourire, un brin narquois je le confesse, je pose donc une question qui me parait d’actualité : aurions-nous perdu Neuilly ?

J’ai beau chercher, fouiller, scruter, « lasériser », … lire et relire les noms qui composent la liste de la majorité présidentielle (Hauts de Seine) qui va concourir pour les élections régionales de mars, j’ai comme l’impression d’un creux … d’un manque.

Je me suis arrêté aux 20 premiers (ce qu’il est convenu d’appeler les « places éligibles » en cas de victoire.) Par ordre d’apparition … des villes :

Issy les Moulineaux : 2

Colombes : 1

Villeneuves la Garenne : 1

Asnières : 1

Suresnes : 1

Clamart : 1

Levallois : 1

Vanves : 1

Bourg la Reine : 1

Rueil Malmaison : 1

Boulogne : 2

Plessis-Robinson : 1

Nanterre : 2

Puteaux : 2

Chaville : 1

Courbevoie : 1

Mais oui … vous avez bien lu … point de Neuilly dans cette liste !

La ville qui représente, et de loin, en dépit d’une petite baisse de forme depuis 2008, le plus grand nombre d’adhérents UMP n’a donc pas de représentant suffisamment digne de porter ses couleurs … sur la liste majorité présidentielle qui compte 20 UMP revendiqués sur 29. Neuilly garde un strapontin … en fermant la liste.

On se frotte les yeux, on s’interroge et puis, à Neuilly on a de la mémoire, alors on se souvient qu’en 2004 il y avait une candidate Neuilléenne en 6ème position (et 2 autres candidats, dont votre humble serviteur, tous deux au delà de la 20ème place).

Il y a bien longtemps que j’ai appris à ne pas prendre mes concitoyens à la légère. Contrairement à toutes les banalités qu’on peut lire sur notre belle ville de Neuilly, il est très difficile de s’y maintenir politiquement car l’exigence de résultats est naturellement haute de par la qualité des administrés.

Le projet de couverture de la RN 13 avenue Charles de Gaulle consitue un enjeu énorme pour Neuilly mais surtout pour la Région : qui va s’en préoccuper dans la prochaine assemblée régionale ?

Il est bien entendu très difficile de gérer les « scrutins de liste » . La composition est une jolie foire d’empoigne ! Il y a toutefois des bévues à ne pas commettre au risque de prendre avec entrain le chemin … des oubliettes.

Afin de progresser et de préparer l’avenir, nous sommes nombreux à réfléchir à un fonctionnement plus démocratique de notre famille politique.  Après les régionales de mars se posera vite la question des cantonales de 2011 où 22 cantons sur 45 seront à renouveler dans notre département.

A nous de proposer un mode de désignation des candidats qui motive les adhésions et la reconquête.

Aux secrétaires de circonscriptions et aux élus d’être créatifs et ouverts.

Le conseiller général, qui représente un canton, est ancré dans le local. N’est ce pas l’élection interne rêvée pour souder nos adhérents par un vote qui désignera les 22 candidats ?

Si nous voulons atteindre l’objectif de 500 000 adhérents pour soutenir au mieux Nicolas Sarkozy en 2012, quoi de plus motivant que d’accorder le droit de vote à tous les adhérents ?

Comment voyez vous les choses ?  Des primaires ouvertes à nos alliés vous semblent-elles une bonne idée ?

Tags: , , , , , , ,

12/02/2010 News 6 Commentaires

A lire d'urgence : le livre noir des régions socialistes !

Quand vous aurez vérifier les chiffres (les sources sont clairement explicitées) … vous aurez encore plus envie de voter UMP aux élections régionales !

Pour les Franciliens, les pages 45 à 51 vont tout particulièrement vous faire frissonner : cliquez ici pour obtenir le document.

Un seul chiffre : Les dépenses de fonctionnement par rapport à la population représentaient 67,32 €/habitant en 1998. En 2009, elles atteignent 200 €/habitant.

Quant à l’investissement … je vous laisse deviner la suite !

couv_livrenoir

Tags: , , , , ,

THD Seine : le 92 allume la fibre !

THDseine

Une relance nécessaire et en phase avec le marché : C’est, en une phrase, mon ressenti à la lecture de la décision prise par la commission européenne sur le dossier « THD Seine ». Je suis convaincu que c’est une excellente nouvelle pour le département & l’Ile de France.
Ce dossier, techniquement ardu, est une véritable bombe dans le monde du très haut débit Français & Européen.
C’est la première fois qu’un département lance un plan de connexion de la totalité de son territoire en fibre optique (100 % des immeubles connectables en 6 ans dont tous les Collèges et Lycées dans les  3premières années).


Saluons tout d’abord la volonté politique de Nicolas Sarkozy (initiateur du projet en 2006, alors Président du CG92) et de toute l’équipe du Conseil Général des Hauts de Seine (les politiques et les fonctionnaires ont travaillé de concert pour convaincre la commission du bien fondé du projet).

›› Lire la suite…

Tags: , , , , , , , ,

30/09/2009 News 2 Commentaires

Lord Turner siffle la fin de la récré !

Nos amis Britanniques me font souvent penser à la phrase d’Alain Peyreffite, qui parle du général de Gaulle occupé par le projet d’avion supersonique Concorde :  » mais le général était tombé sur des Anglais  … « . En résumé, quand c’est « stop », c’est maintenant et pas éventuellement un autre jour en fonction du temps, de l’humeur de la reine ou de la pluviométrie !

… et c’est ainsi que Lord Turner (qui fut vice président de Merrill Lynch Europe) et qui est actuellement président de la FSA (régulateur de la City), se met à croquer du banquier trop gourmand ! Il étrille, ventile, calotte, disperse …

Les « tories » le surnomme « Red Adair » avec une ironie … so british ! Mais le plus important n’est il pas que le débat progresse ? Les déclarations de Lord Turner sont de précieuses cartouches pour Nicolas Sarkozy & Angela Merkel. Elles seront utiles pour faire évoluer le système. N’en déplaise à notre postier intergalactique (il est plus souvent dans la lune que sur son vélo …), le capitalisme, grâce à cette crise, se rapprochera sans doute un peu plus d’un « visage humain » que d’une rouge momie.

Bien entendu le bruit médiatique est parfois réducteur  … et se focalise sur des symboles comme la rémunération des opérateurs de marchés. Qui s’intéresse à la marge dégagée ? On attend avec impatience un reportage nous décryptant les rémunérations des meilleures équipes. Bien entendu c’est un peu plus compliqué qu’un bon incendie ou une table ronde sur l’insécurité. l’adrénaline bon marché est excellente pour le « buzz » et de surcroit simple à trouver.

Peut-être faut il également se pencher sur les règles de transparence concernant les rémunérations ? Pourquoi ne pas étendre et développer un outil qui existe déjà : le bilan social de l’entreprise. Obligatoire en France depuis le décret du 08 décembre 1977 dans les entreprises de plus de 300 salariés, il comprend un volet « rémunération » qui ne demande qu’à être développé !

La place publique, en matière de rémunération, n’est-elle pas un puissant moyen de régulation ? Et peut-être un moyen, peu à peu, de réconcilier les Français et la réussite !

Cliquez & retrouvez l’intégralité de l’interview en V.O. sur le site de Prospect

Crédit photo : « Prospect »

Tags: , , , , ,

Iran : des tout petits gestes … pour une belle conséquence ?

C’est si peu me direz vous. Une pensée, quelques mots sur la toile, une image brandie bien haut.

solidarity

Mais, si un battement d’aile de papillon à Paris peut, paraît-il, déclencher une tornade à Bombay … des millions de battements démocratiques, des dizaines de millions de protestations pacifiques répandues sur la toile, finiront peut- être par secouer le shaker médiatique.

Une secousse médiatique apparaît immédiatement sur le radar politique des dirigeants de notre belle planète bleue. Ce qui peut les inciter à faire des déclarations courageuses …

Bien entendu je ne parle pas d’un Medvedev recevant, tout sourire et bras ouverts, un despote en recherche de légitimité qui vient critiquer l’occident au sommet de l’OCS (Organisation de la coopération de Shanghaï) ! . Le Kremlin & Pékin, main dans la main. Hu Jintao félicitant également le « président » Ahmadinejad de son « élection ».

Je me sens nettement plus fier de notre président, Nicolas Sarkozy, qui dénonce l’ampleur de la fraude avec détermination.

Continuons à battre des ailes … la démocratie finira bien par décoller.

Tags: , ,