La 13 ne porte pas toujours bonheur …

J’ai souvent pratiqué « la 13 » pour me rendre à Malakoff ou de Malakoff vers le centre de Paris ou Neuilly.

Nul besoin de vous faire un dessin … la sensation d’être une sardine cadenassée dans sa boite est connue de tous les Franciliens qui n’ont d’autre choix que de subir ! J’ai fini par faire comme beaucoup : prendre ma voiture. Et pour ceux qui n’ont pas de voiture ? …

Le dossier traîne depuis des années. Le Parisien de ce matin le relance une Nième fois sous l’impulsion d’une association (lire l’article) .

leparisien_13

Vous y apprendrez que le STIF (Syndicat des Transports d’Ile de France) envisage une solution qui permettrait de « désengorger » la ligne 13 … à horizon 8 ans !!

Précisons que le STIF est dirigé par … Jean-Paul Huchon ! Et c’est le drame …

Voici quelques sites pour faire bouger les choses :

Comité des Usagers ligne 13 (Asnières-Gennevilliers)

Ensemble pour la ligne 13

Et pour totalement faire bouger les choses … l’élection Régionale c’est pour 2010. Valérie Pécresse et son équipe me semblent plus à même de gérer le dossier.

Tags: , , , , , , ,

24/07/2009 News 2 Commentaires

Ile de France : subventions & petites douceurs !

Par chance, je me trouvais assis à la lecture du magazine « le Point » No 1921 (page 41). Jacques Marseille, qui n’y va pas toujours avec le dos de la cuillère, fait le point sur les subventions allouées par le conseil régional d’IDF. En voici quelques exemples :

– 48 000 € pour former les élus analphabètes issus du scrutin municipal dans le cercle de Nioro du Sahel

– 42 000 € pour former les élus analphabètes de la région de Kayes au Mali

– 65 000 € pour que soit présenté dans les quartiers de Santiago un spectacle proposant « un voyage dans l’historique du mouvement hip-hop, de ses repères, de sa gestuelle, depuis les années 70 aux Etats-Unis » : A ce tarif, le son et lumière doit être digne du 14 juillet !

– 400 000 € pour le musée Salvador-Allende à Santiago du Chili (le gouvernement Chilien ne met que 150 000 € dans le musée …) : A ce prix, j’espère que les jeunes franciliens défavorisés vont bénéficier de vacances à vie au Chili ! Avec option « un hochet pour Pinochet ».

– 100 000 € pour développer une « communication à taille humaine » valorisant la solidarité dans l’économie : Cette phrase résonne bizarrement ! Fugue en prébende majeure dirais-je … Allégro Fortissimo.

– 32 900 € pour un programme de recherche sur les dangers liés à l’expansion des populations de tortues à tempes rouges en IDF : à ce prix là on doit au moins leur bâtir une réserve …

– 25 000 € pour un programme d’études des mécanismes du déclin du moineau domestique : je ne sais pas si les moineaux disparaissent … mais des pigeons on en trouve à la pelle !

– 20 000 € pour un programme d’études sur les écrevisses pour une fédération de pêche : phénomène mondial …

… tout ceci prêterait sans doute à sourire s’il ne s’agissait de notre argent. Ces 732 900 € (qui représentent quelques exemples du champs d’action du conseil régional) ne pourraient-ils pas être mieux utilisés ?

Ce saupoudrage flaire bon le clientélisme. A l’heure où la crise frappe sévèrement les plus faibles d’entre nous, le conseil régional pourrait avoir la décence de passer en revue ses largesses afin de les réorienter vers les plus fragiles. Un exemple ? Pourquoi ne pas renforcer l’aide au développement du micro-crédit en IDF. La région a attribué 572 000 € à l’association ADIE en 2008. Une goutte d’eau à mettre en parallèle avec la liste ci-dessus …

Il est vraiment temps de faire bouger notre région !

Tags: , , , ,

RN 13 : en route vers l'enfouissement !

Voici une bonne nouvelle pour Neuilly et le grand Paris !

Ci-dessous la reprise d’un article du Parisien qui résumé les dernières avancées du projet de couverture de la RN13. Ce projet facilitera l’accès à la Défense. L’île de France verra sa compétitivité renforcée.

Le Parisien : « Six voies de la N 13 disparaîtront en sous-sol. Le comité de pilotage de la N 13 a choisi hier matin l’option d’un souterrain de six voies pour la N 13. Une variante soutenue par Jean Sarkozy qui tenait la rampe à l’issue du débat public de 2006.

Le futur souterrain de la N13 à Neuilly, comprendra trois voies dans chaque sens, dans la continuité de la partie déjà enterrée sur 400 m à la sortie du pont de Neuilly. C’est la variante qui a été retenue hier matin par l’ensemble du comité de pilotage de la N13, sou l’égide du préfet de région. Une variante qui tenait la rampe à l’issue du débat public de 2006, et soutenue par Jean Sarkozy.

« Je me félicite du ralliement de tous les acteurs, même du maire de Neuilly, à cette opinion, a réagi le jeune conseiller général des Hauts-de-Seine à l’issue de la réunion. C’est le choix de l’ambition pour Neuilly, pour ses habitants et pour les salariés de la Défense. Nous avons été entendus. »

Le coup de poing sur la table donné mardi dernier au Cnit de La Défense par le chef de l’Etat, qui ne cachait pas son impatience de voir le dossier avancer, n’y est sans doute pas étranger. « Il n’y a aucune hypocrisie là-dessus, rétorque Jean Sarkozy. C’est lui qui a fait réaliser le premier aménagement, entre 1988 et 1992. Il a toujours suivi le dossier et ce n’est pas parce qu’on change de fonction qu’on se désintéresse d’un sujet. »

De son côté, Jean-Christophe Fromantin a fait bonne figure : « Mon inquiétude concernant la deux fois trois voies portait sur la réinjection du trafic en surface porte Maillot, explique le maire de Neuilly. Or, le préfet de région a abandonné les entrées et sorties dans Neuilly et sur la troisième voie débouchant porte Maillot. On étudie la possibilité de raccorder cette voie au périphérique , avec seulement une sortie vers la porte Maillot. » En s’engageant dans le tunnel, les automobilistes iraient directement de La Défense au périphérique, sans possibilité de sortie.

Choix de l’aménagement extérieur

Reste désormais à choisir le type d’ouvrage – en duplex, avec deux niveaux, ou deux tunnels côte à côte – et l’aménagement extérieur. En surface, deux options sont proposées. Jean-Christophe Fromantin imagine un boulevard urbain avec deux voies de circulation centrales et de larges trottoirs et des espaces plantés de chaque côté. Jean Sarkozy défend l’idée d’un grand mail avec une voie de chaque côté, le long des immeubles, comme cela a été fait sur le premier enfouissement. Le préfet de région, Daniel Canépa, ne cache pas sa préférence pour la seconde hypothèse : « Cela répond mieux à la ville d’après Kyoto », estime-t-il. Le comité se réunira à l’automne pour en débattre. Daniel Canépa annonce que l’ensemble des études sera entre les mains du comité fin 2009 ou en 2010. Mais, comme son père, Jean Sarkozy veut aller vite.

Florence Hubin – Le Parisien, 7 juillet 2009

Tags: ,

7/07/2009 News 2 Commentaires