Logement social : des réalisations bien concrètes !

Une nouvelle stratégie pour le logement social : le partenariat public-privé

La hausse continue des prix du logement et la baisse du pouvoir d’achat  consécutive à l’évolution du coût de l’énergie et des matières premières font du logement, à égalité avec l’emploi, la préoccupation principale d’une majorité de nos compatriotes.

Le manque de logements sociaux locatifs, accessibles au plus grand nombre, était déjà criant, en particulier dans les grandes agglomérations, avant la crise financière et économique qui vient de se déclencher. Les efforts engagés pour soutenir la construction nouvelle, bien que très importants, se trouvent limités par les contraintes financières du budget de l’Etat et se révèlent insuffisants pour satisfaire des besoins croissants.

Il faut donc aujourd’hui imaginer une nouvelle politique du logement social, qui mobilise tous les acteurs, publics mais aussi privés, du secteur du logement. C’est notamment ce que propose le groupe de travail constitué autour de Pierre Cardo, député-maire  de Chanteloup-les-Vignes et délégué national à l’insertion de l’UMP, dans le rapport que ce groupe publiera au début du mois de décembre 2008, après avoir auditionné de nombreux spécialistes et s’être livré à une réflexion collective approfondie et sans exclusive.

Parmi les solutions proposées figure en bonne place la mobilisation du parc locatif privé vacant ou sous-utilisé par l’organisation  d’une coopération entre les offices publics et sociétés privées de HLM d’une part et les propriétaires privés d’autre part. Il s’agit de confier aux HLM le soin de rénover et de prendre en gestion des logements privés, pour qu’ils soient  mis ou remis sur le marché locatif moyennant des loyers conventionnés accessibles aux plus modestes. Cette modération résulte du fait que les loyers pratiqués n’ont plus à intégrer l’amortissement de la construction.

Les propriétaires de ces logements bénéficieraient, en contrepartie, d’une défiscalisation des loyers perçus proportionnelle à l’effort de réduction consenti par rapport aux loyers du marché libre. Cette formule a été testée avec succès par la Ville de Colmar, dans le cadre de la loi n° 98-87 du 19 février 1998 initiée par Gilbert Meyer, ancien député UMP et maire de Colmar. Une adaptation de ce texte et la généralisation de son application permettraient d’accroître l’offre de logements locatifs sociaux de façon rapide et très significative dans la plupart des centre-ville. L’UNPI (Union Nationale des Propriétaires Immobiliers) a confirmé son intérêt pour une telle coopération. De nombreux  propriétaires seraient même disposés à aller plus loin que la location avec autorisation de sous-location instituée par la loi Meyer de 1998 : la cession temporaire d’usufruit, par laquelle l’organisme HLM se verrait alors investi de tous les droits du propriétaire…

Non la crise du logement n’est pas une fatalité pour la France ! Oui, le partenariat public-privé peut contribuer à la résoudre ! Il suffit, une fois de plus, d’un peu de bon sens et de bonne volonté…

Christian Maire est :

administrateur de biens, Conseiller National élu de la circonscription UMP 92-06, membre du comité professionnel de la Fédération Professionnelle des métiers de l’Urbanisme et de l’Habitat de l’UMP

16/12/2008 Dossiers

Un commentaire to Logement social : des réalisations bien concrètes !

  1. Une des propositions fortes du programme de Roger Karoutchi, et sur lequel il faut travailler pour « révolutionner » l’Ile-de-France et faire qu’elle devienne LE GRAND PARIS, est la mise en place d’une politique du logement volontariste.

    – Faire que les gens qui travaillent en Ile-de-France puissent habiter près de chez eux.
    – Rendre aux logements sociaux leur fonction de logements de transition.
    – Rendre ces mêmes logements accessibles aux étudiants.
    – Faciliter l’accès à la propriété.

    Je me reconnais dans cette politique et dans ces propositions.
    C’est pourquoi je soutiens la candidature de Roger Karoutchi aux primaires de l’UMP pour les élections régionales de 2010.

  2. Paul d'ORIGNY on février 18th, 2009

Votre commentaire :