Notre choix : un 2003 Allemand ou un 1981 Français ?

Nous y sommes presque. Encore quelques heures à débattre et à réfléchir.

De la France des usines à la France des terroirs, de l’ultime représentation du bobo-parigot au banlieusard  de la grande périphérie, le peuple de France, en majesté, va prendre la décision qui fait battre le poul de notre démocratie : choisir qui conduira la France dans une période qui s’annonce passablement compliquée.

Une question me semble capitale et j’espère que vous la jugerez telle : qui sera le meilleur pour nous guider dans le nouveau monde que nous voyons apparaître sous nos yeux ?

Gardons en mémoire que la crise qui s’aggrave est centrée sur l’Europe et que de nombreux pays sont en forte croissance (à commencer par les BRICS).

Gardons à l’esprit que nos amis Allemands ont fait des efforts immenses et ce après avoir absorbé l’Allemagne de l’Est ! Ce qui n’est pas rien. Gerard Shchröder , ‘ socialiste ‘ Allemand, avec un courage politique digne des plus grands fit voter en 2003 l’agenda 2010 avec les résultats que nous voyons aujourd’hui. Une leçon de courage collectif car tout n’est pas rose chez nos amis Allemands. Schröder soutient Sarkozy … comme c’est étrange !

Gardons sous nos yeux l’état de la Grèce et de l’Espagne comme une punition qui pend au nez des peuples qui s’obstinent à refuser la réalité puis se ferment comme une huitre pour finir par souffrir des solutions d’extrême urgence administrées aux grands brûlés.

Oui, je sais, ‘ Merluche l’enchantmuche ‘ vous a chantonné sa comptine de rebelle de salon, d’aventurier du bout de la rue et de révolutionnaire en peau de lapin. Faisons payer les gros ! Ne payons pas nos dettes !

Je ne résiste pas à une question plaisir : quel est le journaliste qui a rappelé à notre ex-plus jeune sénateur socialiste que ces cocktails ont déjà été administrés à la France de 1981 en 1983 … avec des résultats mirobolants ! Le pays à genoux en 2 ans … à une époque où la France était beaucoup moins ouverte et interconnectée qu’aujourd’hui ! Digne du livre des records des erreurs …

Mais oui, je n’ai pas oublié, Marine la nationale de l’étape, vous a rebattu les oreilles de ses potions anti-Euro, anti-immigrés,  … à force d’être « anti » elle va finir par s’auto-dissoudre, perdue dans les sables du non.

Quant au discours sur l’arrêt de l’immigration ,il était une spécialité de notre bon Georges Marchais … avant que l’extrême gauche ne se spécialise dans l’extrême inverse ( régularisation massive des irréguliers, etc …).

Ah les extrêmes, ils se rejoignent avec bonheur dans la bêtise et l’intolérance.  Jolie constance, triste constat.

Loin de moi l’idée de mépriser les électeurs qui ont choisi Marine Lepen & Jean-Luc Mélenchon. La vie est difficile pour bon nombre de nos concitoyens et elle donne parfois de bonnes raisons de se tromper.

J’espère en persuader quelques-uns  de se déplacer dimanche …

Tout comme j’espère convaincre, en dépit des erreurs de comportement et des (rares) erreurs politiques qu’il a commises, un maximum d’électeurs de voter Sarkozy dimanche prochain.

Preuve de la sincérité de mon choix, il suffit de se remémorer ce qui s’est passé à Neuilly depuis 2008 où j’ai vécu 13 ans d’un engagement militant aussi passionnant qu’exigeant.

Parachutage de David Martinon et candidat légitime balayé sans autre forme de procès (Arnaud Teullé dont le site internet vient d’être désactivé … ) ; affaire EPAD et j’en passe et des meilleures.

Mon choix n’est donc pas motivé par un quelconque intérêt ou par une revanche à prendre.

C’est le choix de la France et des Français. C’est le choix de protéger ceux qui souffriront le plus si la France vient à dévisser : les pauvres et une partie de la classe moyenne en voix de paupérisation . Toujours les mêmes !

Ayant la chance de travailler dans un environnement passionnant, ultra-compétitif &  qui n’est pas très en odeur de sainteté à l’heure actuelle, je crois savoir ce qui va se passer en cas de victoire de Francois Hollande : Il tombera immédiatement sous les yeux perçants d’Helios.

Chaque matin Helios s’élançait dans le ciel sur son char tiré par 4 destriers. Helios était guidé par un seul but : surveiller les hommes mais aussi les dieux car Helios voyait tout et à ce titre, il était le garant des serments.

Nous pourrions transposer Helios en ‘ créanciers ‘ (qui sont aussi vous et moi de par les contrats d’assurance-vie en euros … )

Hollande sera dans l’incapacité de tenir ses engagements qui sont contraires à ce que tous les pays qui progressent ont mis en œuvre.

S’il s’entête, la France tombera bien avant les 2 ans …

2012 sera-t-il un 1981 français  ou un 2003 allemand ?

Le choix est entre nos mains.

Bon vote !

5/05/2012 News

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Votre commentaire :